L’apprentissage des langues étrangères, une priorité de l’Union Européenne

Depuis l’année 2000, l’apprentissage de langues étrangères vivantes a considérablement évolué au sein de l’Union Européenne. Il est même devenu un enjeu essentiel de la politique éducative actuelle.

L’objectif étant que tous les individus puissent parler et comprendre au moins deux langues communautaires en plus de la langue maternelle. Ceci dans le dessein de renforcer la citoyenneté européenne et la mobilité des personnes en Europe et dans le monde.

Le choix de langues proposées est assez large. Onze langues en total : allemand, anglais, espagnol, italien, néerlandais, portugais ou russe pour les sections européennes et arabe, chinois, japonais ou vietnamien pour les sections orientales.

L’anglais est ainsi la première langue vivante enseignée (LV1) en Europe tandis que l’espagnol consolide d’année en année, la deuxième position (LV2). L’apprentissage de l’anglais commence alors à l’école primaire où les élèves sont éveillés aux langues étrangères. L’apprentissage de l’espagnol est introduit par la suite en sixième ou dès la quatrième pour les classes bilingues.

Apprentissage des langues étrangères

L’enseignement des langues étrangères est devenu ludique et interactif. L’accent est mis sur la partie communicative pour donner aux l’élèves une certaine autonomie. Il ne suffit plus de connaître les règles de grammaire mais de parler avec aisance et se faire comprendre par un locuteur natif.

Par ailleurs, le Conseil de l’Europe a également harmonisé les programmes et les méthodes d’enseignement. Le Cadre Commun de référence pour les Langues (CECRL) est la base commune dans la matière. Il définit les six niveaux de compétences attendus dans les écoles, collèges ou lycées ainsi que les « activités de communication langagières ».

Dans ce sens, en plus de compétences sociolinguistiques ou linguistiques nécessaires (lexique, grammaire, phonologie), le CECRL renforce la partie culturelle car pour bien communiquer, il est également important de comprendre les traditions, les points de vue, les habitudes et tout le contexte culturel du ou des pays où la langue est parlée.

Dans certaines filières, les langues étrangères et la culture du pays sont approfondies. Dans les séries littéraires, par exemple, la littérature étrangère est désormais étudiée dans la langue d’origine. Une façon de favoriser le goût pour la lecture étrangère et d’offrir aux élèves des repères culturels ou artistiques nécessaires.

Dans les séries technologiques, les cours de LV1 et LV2 sont également dispensés intégralement dans la langue enseignée. Ils assurent ainsi la maitrise de la langue et du vocabulaire technique indispensable pour que les élèves puissent mener un projet en s’exprimant sans problème dans une langue étrangère.

A notre époque, le plurilinguisme est de rigueur. A tel point que le choix de la troisième langue vivante LV3 est devenu possible pour les classes de seconde des séries générales, technologiques et hôtelières.

Il est indéniable que les langues étrangères sont devenues un atout professionnel et culturel pour les générations à venir. Il ne faut pas hésiter à investir dans leur apprentissage pour s’assurer un avenir prometteur.

A Nice, vous pouvez désormais apprendre et vivre l’espagnol. Quelques soit votre objectif (académique, professionnel ou personnelle) vous trouverez des cours, des ateliers ou des activités culturelles qui vous conviennent.

Nous vous invitons à visiter notre site espagnol-riviera.fr ou à prendre contact avec nous pour plus de renseignement.